Actualités

Le Gouvernement de la République du Bénin a sollicité et obtenu l’appui financier du Fonds Internationalpour le Développement Agricole (FIDA)...
Le programme d’intégration régionale des marchés agricoles (PRIMA) a été lancé ce vendredi 9 décembre 2022 à l'Hotel "la Princesse"...
Le Projet d'Appui au Développement du Maraichage (PADMAR) a doté les maraichers de sa zone d'intervention de 2221 motopompes et...
Au 2e jour, ce jeudi, de la visite de terrain de la supervision des activités du PADMAR, les experts de...
Les experts constitués en deux équipes ont commencé les échanges avec les bénéficiaires et partenaires de mise en œuvre. Le...
Le Projet d’Appui au Développement Agricole et à l’Accès au Marché (PADAAM) à travers le Programme Cadre des Interventions du...

Liens des videos

Veuillez recevoir les liens de lecture des vidéos de toutes les étapes terrain de la supervision conjointe FIDA Gouvernement du Bénin du PADAAM, juin 2021
https://youtu.be/GmzEfbjsCKE
Details
https://youtu.be/0D01W_Nsotk
Details
https://youtu.be/1wJI6p7LjFo
Details
https://youtu.be/K49RV_ngGwY
Details
https://youtu.be/8_Gd2ED-KD8
Details
https://youtu.be/Gzyur1HZGGQ
Details
https://youtu.be/jQidoGhdjuA
Details
https://youtu.be/gCXpQm2T-Xo
Details
https://youtu.be/bUSWZVuuyBg
Details
https://youtu.be/1L-dtXSjhL0
Details

LES PROJETS

  • AVIS D’APPEL A SELECTION DES PROMOTEURS (GERANTS) DE COENTREPRISES SUR LES FILIERES MAÏS DANS LA COMMUNE D’APLAHOUE, MANIOC DANS LES COMMUNES DE DASSA, TOFFO ET KETOU DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PADAAM

    Vues : 681

    Le Gouvernement de la République du Bénin a sollicité et obtenu l’appui financier du Fonds International
    pour le Développement Agricole (FIDA) pour la mise en œuvre du Projet d’Appui au Développement
    Agricole et à l’Accès au Marché (PADAAM). Le PADAAM a pour objectif de développement d’améliorer
    durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle et, les revenus des petits producteurs, en particulier
    les femmes et les jeunes. Les activités opérationnelles du PADAAM sont structurées dans les deux
    Composantes suivantes : (i) Renforcement de partenariats et création de valeur ajoutée ; et (ii)
    Amélioration de la productivité et de la production agricole. A ces deux composantes s’ajoute une
    troisième : Coordination, suivi-évaluation et gestion des savoirs à travers le ProCaR.
    A travers sa première composante, le PAADAM prévoit de financer les partenariats productifs inclusifs
    (Contrat Simple, 4P, Coentreprise). Elle a pour ce faire, confié au consortium EDI ONG et BP conseils
    la mission de création et de suivi de 04 coentreprises dont une (01) sur le maïs et trois (03) sur le manioc.
    Cette mission va consister en un accompagnement à la création de formes durables de partenariat de
    type co-entreprise entre les organisations de producteurs à la base, les promoteurs privés
    (transformateurs/agro-industriels) et les commerçants, qui permet la création de la valeur ajoutée et
    garantit l’accès des différents produits issus de ce partenariat (co-entreprise) au marché aussi bien
    national qu’international.
    Consortium
    Page 2 sur 5
    Dans ce cadre, le consortium EDI ONG et BP conseils en partenariat avec le ProCaR/PADAAM
    lance un appel à candidature pour sélectionner des promoteurs privés, porteurs de projets qui
    seront accompagnés pour la mise en place des coentreprises ci-après :
    ▪ une (01) coentreprise maïs dans la Commune d’Aplahoué
    ▪ une (01) coentreprise manioc dans la Commune de Dassa
    ▪ une (01) coentreprise manioc dans la Commune de Kétou
    ▪ une (01) coentreprise manioc dans la Commune de Toffo

    1. Missions du promoteur privé
      La coentreprise est un modèle d’entreprise type cluster à vocation économique, à caractère social avec
      un partage de gouvernance entre trois collèges d’associés que sont : un promoteur privé et son
      personnel, les producteurs, et les investisseurs privés. Le modèle de coentreprise que promeut le
      PADAAM est celui dans lequel le capital social partagé en 3 parts égales, dont la première (1/3) est
      détenue par les producteurs, la deuxième (1/3) par le promoteur privé (qui est le gérant) et le personnel
      de l’entreprise, et la troisième (1/3) par les investisseurs privés (personnes morales ou physiques).
      Le Gérant est le premier responsable de la coentreprise.
      A ce titre, il est chargé spécifiquement de :
    • Assurer le fonctionnement quotidien de la coentreprise ;
    • Elaborer le plan d’affaires de la coentreprise et le soumettre à l’approbation de l’AG des associés
      tout en sachant que le plan d’affaires première génération sera soumis au CTP du ProCAR/PADAAM
      pour financement ;
    • Assurer la représentation de la coentreprise aux différentes rencontres ;
    • Assurer la relation entre les différents partenaires de la coentreprise ;
    • Contractualiser annuellement avec les tontines ou coopératives de producteurs ;
    • Prospecter et développer le marché ;
    • Gérer les conflits éventuels avec les partenaires ;
    • Assurer la gestion et la maintenance des infrastructures et équipements ;
    • Gérer les relations entre les associés ;
    • Produire les rapports de gestion de la coentreprise y compris les états financiers annuels de la
      coentreprise ;
    • Préparer et présider l’AG des associés ;
    • Mettre en application toutes les décisions prises en AG.
      Page 3 sur 5
    1. Profil requis et dossier de candidature
      2.1. Profil requis
      Les candidatures sont ouvertes à toute personne physique de nationalité béninoise, majeure et jouissant
      de ses facultés physique, mentale, morale et de ses droits civiques. Elle doit :
    • Être âgé de 45 ans au plus au 31 décembre 2022 et être de bonne moralité ;
    • Avoir au moins (BAC + 3) en gestion, finances, entrepreneuriat, agronomie (option économie rurale)
      ou dans tout autre domaine ou un diplôme équivalent ;
    • Justifier d’une expérience de 3 ans au moins dans le domaine de l’entreprenariat ou de gestion d’une
      entreprise agroalimentaire ou en gestion des infrastructures et équipements agricoles ;
    • Avoir une expérience en gestion financière et en management d’équipe ;
    • Avoir un projet d’installation d’une unité de transformation et commercialisation des produits
      agricoles, le modèle coentreprise est un atout
    • avoir une expérience en matière de recherche de financements dans les SFD ou banques
      commerciales, avoir des expériences en gestion réussie de crédit est un atout
    • justifier des capacités financières permettant de financer sa part dans la mise en place de la
      coentreprise ;
    • Accepter de travailler et de résider dans la Commune d’implantation de la coentreprise ;
    • Avoir une bonne maîtrise des outils informatiques courants ;
    • Pouvoir travailler en autonomie et dans un contexte multiculturel.
      2.2. Dossier de candidature
      Le dossier de candidature doit contenir les pièces ci-après :
    • Un Curriculum Vitae (CV) détaillé avec la liste de trois personnes de référence ;
    • Une photocopie légalisée de pièce d’identité en cours de validité ;
    • Une copie légalisée du ou des diplômes du candidat ;
    • Des copies non légalisées des attestations et certificats d’expériences (références du candidat dans
      des prestations identiques ou similaires) ;
    • Un plan d’affaire ou une description de l’activité économique du candidat, en particulier les aspects
      en relation avec la chaîne d’approvisionnement en matière première, la transformation, la gestion
      des infrastructures et des équipements, la commercialisation et la gestion des ressources humaines.
      Un plan d’affaire ou une activité économique portant sur l’une des CVA des filières maïs et manioc
      serait un atout.
    • Un formulaire de projet rempli, portant sur l’une des CVA des filières maïs et manioc
      (téléchargeable en ligne ou sur demande Cf. le NB dans les lignes en bas). Ce formulaire
      Page 4 sur 5
      comporte entre autres, le résumé du projet : le type de produit à transformer ; le type de produits finis à
      mettre sur le marché ; la forme juridique envisagée, etc.
    • Une demande manuscrite de sollicitation d’accompagnement du consortium ;
    • Un engagement manuscrit à promouvoir une coentreprise avec toute son intégrité,
    • Un engagement écrit pour apporter sa part de contribution financière requise pour mettre en œuvre
      la coentreprise ou tout autre document tenant lieu permettant d’apprécier la capacité financière du
      candidat
    • Une copie en orignal du casier judiciaire datant de moins de 03 mois ;
      NB : le formulaire de projet peut être obtenu en ligne sur
      ▪ le lien : https://www.procarbenin.org
      ▪ demande par mail à ops.bpedi@gmail.com
      ▪ demande par whatsapp au +22997480462
    1. Procédure de sélection
      La procédure de sélection comportera trois (03) phases à savoir :
      ✓ la pré-sélection sur dossier ;
      ✓ l’entretien qui consistera en la présentation par les candidats pré sélectionnés de :
      o leur activité économique décrite ou leur plan d’affaire
      o leur projet sur la CVA choisie
      ✓ la délibération et la proclamation des résultats.
      A l’issue de cette sélection, il sera retenu trois (03) candidats/lauréats par coentreprise dont un (01)
      titulaire et deux (02) suppléants.
      Les candidats peuvent postuler pour plusieurs coentreprises mais ne seront attributaires que d’une seule.
    2. Dépôt des candidatures
      Les candidats intéressés sont invités à faire parvenir leurs dossiers tous les jours ouvrables, de 09
      heures à 12h30 et de 15h à 17h 30. La date limite du dépôt des dossiers est fixé au plus tard le
      lundi 16 janvier 2023 à 17 heures précises dans les cellules Communales concernées soit
      Aplahoué, Dassa, Toffo et Kétou selon le cas et la filière concernée ou aux secrétariats des
      directions générales des ATDA 4, 5, 6 et 7 ou envoyer par Email en un dossier unique à l’adresse
      ops.bpedi@gmail.com avec copie conforme à ong.edi19@gmail.com.
      Tous dossiers déposés en version physique est accompagné nécessairement de la version
      numérique du formulaire de projet au format word enregistré sur un support USB. Pour les
      Page 5 sur 5
      dossiers envoyés par mail, il est nécessaire d’y joindre aussi le formulaire de projet au format
      word.
      Les dossiers de candidatures devront être rédigés en français et présentés sous plis fermés avec la
      mention suivante : « Dossier de candidature pour la sélection d’un promoteur privé (Gérant) pour
      la mise en place de la coentreprise manioc ou maïs dans la Commune de………………(à préciser) »
      (A n’ouvrir qu’en séance).
      Pour plus de précisions, appeler le 97 48 04 62 / 65 62 50 50
    3. Informations générales
      5.1.Zone d’intervention du Projet :
      Le PADAAM intervient dans quatre (04) Pôles de Développement Agricole (PDA) : le sud du pôle 4
      couvrant le Département des Collines ; le pôle 5 rassemblant les Départements du Zou et du Couffo ; le
      pôle 6 circonscrit au Département du Plateau et le pôle 7 s’étendant aux Départements de l’Ouémé, de
      l’Atlantique et du Mono.
      5.2.Groupes cibles du Projet :
      Le PADAAM touchera 51 000 ménages pour impacter approximativement entre 255.000 ruraux parmi les
      petits exploitants agricoles, des jeunes des exploitations agricoles, des agro entrepreneurs et acteurs en
      aval des filières et des organisations professionnelles. L’approche de ciblage sera favorable aux femmes
      et aux jeunes (15-35 ans) qui représenteront respectivement 40% et 30% des bénéficiaires. La durée de
      mise en œuvre du PADAAM est de six (6) ans avec une revue à mi-parcours après 3 ans. Le projet a
      démarré ses activités le 29 Avril 2019.
  • Lancement officiel des activités du PRIMA

    Vues : 41

    Le programme d’intégration régionale des marchés agricoles (PRIMA) a été lancé ce vendredi 9 décembre 2022 à l’Hotel “la Princesse” de Bohicon.

    Le coût du PRIMA est de 62 827,5 USD et sera mis en œuvre par le Programme Cadre des Interventions du FIDA en milieu rural au Bénin (ProCaR).

    L’objectif de développement du PRIMA est de Soutenir la transformation durable de l’agriculture familiale au Bénin et du Togo en amélioration les performances des pôles commerciaux sous-régionaux et des couloirs de transport transfrontaliers tout en favorisant l’entreprenariat rural pour les jeunes et les femmes, et en intégrant pleinement les petits exploitants dans les marchés nationaux et sous-régionaux.

    Il sera exécuté sur une durée de 8 ans de 2022 à 2030 et a pour chef, Hector KPANGON

    Hector KPANGON, Chef programme PRIMA
  • Les maraichers de la zone d’intervention du PADMAR dotés de matériels de travail

    Vues : 25

    Le Projet d’Appui au Développement du Maraichage (PADMAR) a doté les maraichers de sa zone d’intervention de 2221 motopompes et de bouteilles de gaz, afin de leur faciliter l’arrosage de leurs plants

  • Poursuite de la mission de supervision des activités de PADMAR

    Vues : 62

    Au 2e jour, ce jeudi, de la visite de terrain de la supervision des activités du PADMAR, les experts de l’équipe N°1 conduite par M. Damien NGENDANAYO ont échangé respectivement avec les maraîchers de Grand Popo et les cadres de l’ATDA basée à Bohicon.
    Au même moment l’équipe N°2 conduite par le Directeur Pays FIDA Benin/Togo; M. Jean Pascal KABORE, a rencontré, dans la matinée, les maraîchers de trois coopératives de Sèmè Kpodji puis dans la soirée, ceux de la commune d Adjohou.
    A Sèmè Kpodji, les échanges ont porté sur les succès et difficultés enregistrés dans la production maraîchère alors qu’à Adjohoun, le débat a été riche et intéressant sur la vente groupée et la transformation des produits maraîchers.
    Dans chacune des deux équipes, les experts, aussi bien de la partie Béninoises que du FIDA, ont tiré assez d’informations riches et utiles des échanges, lesquelles informations permettront de meubler les aides mémoires de la supervision et de la formulation de PADMAR Extension.

  • Mercredi 15 juin 2022, premier jour de l’étape de la visite de terrain dans le cadre de la mission de supervision et de la formation de PADMAR extension.

    Vues : 26

    Les experts constitués en deux équipes ont commencé les échanges avec les bénéficiaires et partenaires de mise en œuvre. Le Directeur Pays Jean Pascal KABORE à cheval sur les deux équipes et une dizaine d’experts ont échangé avec Les membres de la coopérative Senitoglegnon de Ouega (Abomey Calvi) sur leur stratégie de production, de gestion, des difficultés rencontrées et perspectives. A L’ ATDA pôle 7 la mission a échangé sur l’implication de cette structure dans la mise en œuvre du PADMAR et de la vision de l ATDA de PADMAR Extension.

  • LANCEMENT OFFICIEL DE LA DEUXIÈME COHORTE DES JEUNES ENTREPRENEURS AGRICOLES SÉLECTIONNÉS PAR PADAAM

    Vues : 88

    Le Projet d’Appui au Développement Agricole et à l’Accès au Marché (PADAAM) à travers le Programme Cadre des Interventions du FIDA en Milieu Rural au Bénin ProCaR a lancé officiellement, la formation de la deuxième cohorte des jeunes entrepreneurs agricoles sélectionnés. C’était ce mercredi 8 Juin 2022, au Lycée Agricole Médji de Sékou, en présence du Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

    Au total 421 jeunes entrepreneurs agricoles bénéficient de cette deuxième vague de formation, mise en œuvre par le PADAAM dans les 3 filières telles que: le riz, le maïs et le manioc.

    Ladite formation est confiée a 4 consortium composée des centres d’incubation et Lycées techniques agricoles qui ont montré une bonne performance après évaluation.

    Selon le chef projet PADAAM, Olivier Serge Akpovo, l’objectif visé par le PADAAM est que ces jeunes entrepreneurs sélectionnés puissent, au terme de leur formation, être capable de créer des entreprises viables et compétitives qui seront financés par le PADAAM.

    Le Directeur de Cabinet du Maep, Dossa Aguemon, représentant le ministre, après avoir expliqué le bien-fondé de ce programme, a saisi l’occasion pour inviter les jeunes sélectionnés à prendre au sérieux les connaissances reçues afin de tirer le maximum de profit.

    Pour le coordonnateur du ProCar, Sikirou Oloulotan, cette formation permettra à ces jeunes de voir leurs capacités managériales renforcées dans le domaine de l’entrepreneuriat. Pour cela, il les exhorte à la détermination et à la discipline et au dynamisme pour mieux profiter de cette belle opportunité.

    Le porte-parole des bénéficiaires, Laminou Adjovi, a remercié les responsables du ProCar et du PADAAM et a promis, au nom de ses paires, d’être des entrepreneurs de type nouveau. 

    Notons que la première cohorte avait impacté 160 jeunes.

  • Technologies post récolte de conservation des produits maraichers: Le PADMAR et WorldVeg renforcent les capacités des maraichers béninois sur le ZECC

    Vues : 79

    Ces séances de formation ont connu la participation 140 acteurs (producteurs, commerçants et artisanats locaux maçons) dont 56 femmes et 70 jeunes venus des 27 communes de la zone d’intervention du PADMAR. Ces séances de formation 100% pratique, qui ont connu la présence de l’équipe PADMAR, des représentants de la FéNOMa et des représentants des ATDA, ont été 100% pratique et ont permis aux participants de suivre et de mettre la main à la pâte en ce qui concerne le montage du ZECC.

    Le Zero Energy Cool Chamber (ZECC en anglais), en français, Chambre refroidissante à zéro énergie, est une technologie développée et implémentée par WorldVdeg en Asie et en Afrique de l’Est. Il est fait en briques de terre stabilisées et du sable fin et permet d’augmenter la période de conservation des produits maraichers frais sans énergie avant leur mise sur le marché.

    08 ZECC pilotes de taille 2,15 m de long et 1,5 m de large pour une contenance de 120 kg ont ainsi été montés ensemble avec les bénéficiaires PADMAR, dans les localités précitées.

    Cette technologie fera l’objet de suivi régulier par WorldVeg afin de recueillir des données scientifiques qui permettront d’élaborer une fiche technique ZECC sur laquelle le PADMAR pourrait se baser pour la diffusion de ces outils.

    Pour les acteurs, c’est une bonne opportunité de conservation des légumes ce qui va leurs permettre de faire face aux pertes post récolte enregistrées en cas de mévente sur le marché. Ils se déclarent impatiemment de connaitre les résultats de ces tests afin de répliquer ce qui a été appris sur leur différent site.

  • Zoom sur le partenariat radios communautaires ProCaR/PADAAM

    Vues : 98

    Le PADAAM pour atteindre ses cibles notamment les producteurs, transformateurs et commerçants du maïs, du riz et du manioc a signé un contrat cadre avec les cinq radios communautaires du département des Collines. Il s’agit de la Radio Locale de Ouessè, Idadu FM de Savè, Collines FM de Glazoué, Radio communautaire de Tchetti et radio Ilèma Dassa Zoumé. Ces chaînes sonores de proximité ont pour mission de couvrir les grandes activités du PADAAM et de produire des émissions à thèmes en langues locales pour diffusion en direction des auditeurs et cibles du projet.

  • Lancement officiel des activités du Programme Régional d’Intégration des Marchés Agricoles (PRIMA), le 9 décembre 2022 à l’hôtel “La princesse” à Bohicon

    Vues : 57

  • finalisé_MdP_actualisé
  • ProCar Info
  • Vendredi 18 octobre 2019 l étape Terrain de la mission conjointe FIDA Gouvernement du Bénin est bouclé

    Vues : 90

    Vendredi 18 octobre 2019 l étape Terrain de la mission conjointe FIDA Gouvernement du Bénin est bouclé. Plusieurs sites maraîchers et des partenaires sont visités à Ouidah, Grand Popo, Come, Djidja, Zagnanando , calavi, et Sème. On retiendra que le PADMAR tout doucement en attendant la réalisation des grands aménagements impacte ses cibles de façon remarquable par la réalisation des planches surélevée, l appui conseil à travers les TSM, les ATDA et DDAEP, la réalisation de plusieurs puits Tubés en zones peu profonde, etc. ProCaR 16h30 les deux équipes de terrain procèdent à la synthèse des constats du terrain. Tout se déroule en présence de Mr Jean Pascal KABORE directeur pays FIDA pour le Bénin, la représentante du FIDA au Bénin madame Abelle DOSSOU HOUESSOU et Mr Sikirou OLOULOTAN Coordonnateur PROCAR.

  • Lancement technique du PADAAM

    Vues : 171

    Mis en vigueur depuis le 29 avril 2019, le PADAAM est l’un des projets actifs du ProCaR financé par le Fonds International pour le Développement Agricole en milieu rural (FIDA). Après le recrutement et l’installation de l’équipe technique de mise en œuvre, le lancement technique du projet a lieu du lundi 16 au mercredi 18 septembre 2019 à l’hôtel Azalaï de Cotonou. Trois jours durant, les participants composés des consultants internationaux, de l’équipe technique du PADAAM, des cadres transversaux du ProCaR et des cadres de la DPP MAEP ont échangé sur le contenu du projet dans les moindres détails. La méthode de conduite des travaux a permis à chaque spécialiste de présenter en plénière son cahier de charge et sa stratégie pour atteinte de ses propres résultats. Le Chef de Projet monsieur Serges O. AKPOVO, le Coordonnateur du ProCaR  Dr Ir Agronome Sikirou OLOULOTAN, le Point Focal FIDA au Bénin madame Abelle  DOSSOU HOUESSOU ont tout au long des trois jours d’atelier attirer l’attention des cadres sur l’obligation de travailler en équipe avec comme principal outils la Gestion Axée sur les Résultats. Le Directeur pays monsieur Pascal KABORE qui a fait le déplacement de Cotonou à ce effet et qui a pris part  effectivement de bout en bout à cet atelier a prodigué beaucoup de conseils aux participants au nombre desquels on peut retenir (i) faire une bonne planification des activités (ii) anticiper sur les délais de passation des marchés pour éviter des blocages inutiles et (iii) Entretenir une bonne communication avec madame le Point Focal FIDA  sur les actions à mener ensemble afin de faciliter l’obtention des Avis de Non Objection.

    Rappelons à toute fin utile que le PADAAM est prévu pour durer six ans et fera la promotion de quatre  filières agricoles notamment le manioc, le riz, le maïs et le soja dans huit départements du Bénin à savoirs l’Atlantique, le Littoral, le Mono, le Couffo, l’Ouémé , le Plateau, le Zou et les Collines

  • INFORMATIONS

    • Lancement officiel des activités du Programme Régional d’Intégration des Marchés Agricoles (PRIMA), le 9 décembre 2022 à l’hôtel “La princesse” à Bohicon
    • Le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) appuie depuis 20 ans, à travers le Programme Cadre (ProCaR), le secteur agricole au Bénin. Les Projets actifs dans ce Programme sont…
      Le mot du ministre

    Nos partenaires

    Gouvernement de la République du Bénin
    MAEP
    partenaire

    Journal

    Journal

    Lancement technique du PADAAM
    Mis en vigueur depuis le 29 avril 2019, le PADAAM est l’un des projets actifs du...

    NOS CONTACTS

    Vues : 64

      Nous Joindre Godomey, Abomey-Calavi +229 21 35 22 61
      Contact